Actualités par Costa Rica Immobilier / 2006 - 2014 / "LA CRISE" ... faut gérer !!!

Le but avoué de cette page est de vous présenter ce qui va bien ici, au Costa Rica et ce qui va moins bien chez vous, en France, en Belgique, en Suisse, au Québec …Dans le but premier de contribuer à la « réinformation » qu’offrent parfois les médias alternatifs du Net. Car les medias dits « traditionnels » on cessé depuis belle lurette de vous informer.
A propos de crise, nous pensons que le déclin qui a commencé en réalité en 2007 n’est pas une crise justement mais plutôt une récession. Et une récession ça dure, ça dure … depuis 25 ans au japon par exemple. Et rien ne dit que cette recession aura une fin à moins peut-être de passer par une nécessaire et vitale mutation. Là est sans doute la clé de la nouvelle ère ...
Mais dans le moment présent, il ne s’agit pas de se lamenter mais plutôt de réagir intelligemment face à ce phénomène. Nous déplorons fortement l’inertie des politiciens, de droite comme de gauche, qui, forts des bienfaits des 30 glorieuses (1945 - 1974) n’ont pas pris la mesure des 35 - 40 dernières années. Car ils n’ont su que créer de la dette au lieu de développement. Nous disons développement et pas « croissance » (au sens keynésien du terme) car la croissance à tout va, chère aux politiciens de tout poil, n’est qu’un mythe destructeur puisqu’on vit sur une planète finie et qu’on n’en a pas de rechange. A moins bien entendu qu'on choisisse la croissance durable.
Alors plutôt que de croire en leurs vaines promesses, demain on rase gratis, nous préférons anticiper et prendre en main notre vie et notre avenir. Celui de nos enfants aussi. De l’information orientée peut-être mais de la vraie information.

  • 1945 - 1974 : les 30 glorieuses : période de forte croissance économique.
  • 1975 - 2004 : les 30 menteuses : croissance artificiellement entretenue grâce à la dette.
  • 2005 - 2034 : les 30 piteuses ? On en reparle dans quelques années …

D’ici là, on réagit et on anticipe … Coluche disait : "Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça". Oui, pour moi aussi, depuis toujours, "c'est comme ça" ! J'ai juste envie de me donner la chance qu'il en soit autrement ...


L'Actualité du jour

LaVie
n'a de sens
que d'être
vécue ...

N° 29 - Costa Rica : Le secteur touristique enregistre une hausse de fréquentation au 1er trimestre 2012. Durant le 1er trimestre 2012, le pays a accueilli plus de 740.000 touristes internationaux soit + 8 % par rapport au 1er trimestre 2011.
Publié le : 11/05/2012 - Source : Actu Latino

Les autorités du Costa Rica ont annoncé que le mois de janvier 2012 a été le plus important au niveau du nombre de visiteurs internationaux venus découvrir les joyaux de ce pays bordé par l’océan Pacifique à l’ouest et au sud et la Mer des Caraïbes à l’est. Ce ne sont pas moins de 272.718 touristes qui ont posé leurs valises le temps d’un séjour. Une tendance à la hausse qui se maintient depuis 2007. 67 % des visiteurs arrivent au Costa Rica par voie aérienne, 495 645 touristes transitent par les aéroports de Juan Santamaría, Daniel Oduber et Tobías Bolaños. Les États-Unis sont le principal émetteur de touristes, viennent ensuite les visiteurs d’Amérique centrale, d’Europe et enfin d’Amérique du Sud.

Carte des 7 régions du Costa RicaEn 2011, le Costa Rica a reçu près de 2.195.960 touristes internationaux, ce qui représente une augmentation de 4,6 % par rapport à l’année 2010. Le ministre du Tourisme, Allan Flores, s’est montré satisfait des résultats enregistrés pour le secteur, mais a souligné qu’il fallait continuer à innover en matière d’offres touristiques et favoriser le développement de nouvelles niches telles que le tourisme rural et communautaire, le tourisme médical, le tourisme culturel ainsi que le tourisme d’affaires.

Sur les plus de deux millions de touristes internationaux qui visitent le Costa Rica, 18 % voyagent en solo et 34 % en couple, pour 70 % d’entre eux il s’agit de leur premier voyage dans le pays tandis que 30 % réitèrent l’expérience. Le pays compte sur 2.476 hôtels et propose 44.307 chambres. Le Guanacaste est la zone qui bénéficie de plus d’hôtels avec 481 établissements, suivi de la ville de San José avec 384 hôtels et la côte Pacifique avec 410. 45 % des touristes internationaux ont voyagé en 2011 de façon indépendante depuis leur pays d’origine, la durée d’un séjour moyen est de 10 jours.

Toucan du Costa RicaLe tourisme est l’un des principaux moteurs de l’économie du Costa Rica, il génère annuellement des devises évaluées à 2.100 millions de dollars ce qui équivaut à environ 5 % du produit interne brut au PIB. Ce secteur emploie directement 150.000 personnes et de façon indirecte près de 400.000, son patrimoine naturel est particulièrement apprécié sachant que le pays abrite 4,5 % de la biodiversité de la planète (pour un pays qui ne représente que 0,03 % des surfaces émergées). Sur plus de 25 % du territoire s’étendent des parcs nationaux et des réserves. Le pays ne possède pas moins de 3 sites inscrits sur la Liste du patrimoine mondial Naturel de l’Unesco, le Parc national de l’île Cocos (depuis 1997), les Réserves de la cordillère de Talamanca-La Amistad / Parc national La Amistad (depuis 1983) et la Zone de conservation de Guanacaste (depuis 1999).

Le Costa Rica jouit depuis peu d’un nouvel atout charme puisque, selon une étude réalisée sur le Bonheur par l’université de Columbia aux États-Unis à la demande de l’ONU, le Costa Rica arrive en tête des pays d’Amérique latine et se situe en 12e position dans le classement total (à titre d’exemple la France se trouve en 23e position) qui recense les pays où les gens sont les plus heureux. Une annonce qui a été rendue publique au siège de l’ONU à New York début avril. Le rapport de 158 pages a pour but d’étudier à une très grande échelle l’état de Bonheur dans le monde d’aujourd’hui, à analyser et à démontrer statistiquement et scientifiquement les variations dans le bonheur selon les pays … Pour établir ce classement, les chercheurs se sont intéressés à différents paramètres comme la santé, la sécurité d’emploi, la liberté politique et personnelle et la corruption. Ce sont ainsi 156 pays qui ont été évalués par l’ONU. La présidente de la République du Costa Rica, Laura Chinchilla s’est en toute logique réjouie des résultats de ce rapport, il faut bien admettre que cela ne peut être que favorable à la promotion touristique.

Commentaire CRI :

Les très nombreux atouts du Costa Rica sont parfaitement soulignés dans cet article du 9 mai 2012 d’Actu Latino. Le tourisme au Costa Rica fait vivre directement et indirectement 10 % de la population. Ce secteur d’activité est donc actuellement essentiel pour le Costa Rica et détient néanmoins encore une importante marge de progression. Notamment dans l'hôtellerie.



N° 28 - En France, les impôts augmenteront dès juillet 2012. Le Parlement sera convoqué en session extraordinaire pour examiner les «promesses» fiscales de François Hollande.
Publié le : 09/05/2012 - Source : Boursorama

Selon François Hollande, le redressement des finances publiques reposera majoritairement sur des hausses d'impôts. De fait, les contribuables n'auront aucun répit. Au lendemain des législatives, le Parlement sera convoqué en session extraordinaire en juillet pour examiner un texte financier reprenant les «promesses» fiscales du candidat. Lesquelles coûteront près de 14 milliards aux ménages.

Les classes moyennes supérieures seront particulièrement ponctionnées. Car le choc fiscal ne se limitera pas à la seule imposition à 75 % des revenus annuels dépassant 1 million d'euros, une mesure concernant moins de 10.000 contribuables.

Toute une kyrielle de hausses d'impôts, touchant des centaines de milliers de ménages, seront instaurées. La niche pour l'emploi à domicile sera rognée: le crédit d'impôt passera de 50% à 45% des salaires versés. Par ailleurs, l'ensemble des niches fiscales passera sous une toise plus basse: le plafond global sera fixé à 10.000 euros par an et par ménage. Au menu aussi, une tranche supplémentaire d'impôt sur le revenu à 45% pour les revenus annuels dépassant 150.000 euros par part. Les épargnants, eux, verront la taxation du capital alignée sur celle du travail.

Détricotage des réformes :

Le nouvel exécutif touchera également à l'impôt sur la fortune, hautement symbolique pour la gauche. François Hollande veut revenir à l'ancien barème de l'ISF, bien plus lourd, qui était en vigueur avant la réforme de 2011. Seule consolation : les ménages dont le patrimoine est inférieur à 1,3 million d'euros resteront exonérés. Cet alourdissement de l'ISF entrera-t-il en vigueur dès cette année ou en 2013 ? La question n'est pas tranchée. Le détricotage des réformes du précédent gouvernement ne s'arrêtera pas là. Nicolas Sarkozy avait allégé la fiscalité des successions; le nouveau gouvernement profitera du projet de loi de juillet pour la renchérir, notamment en ramenant de 159.000 à 100.000 euros l'abattement par enfant.

Dans la même veine, le président élu supprimera la mesure phare du «travailler plus pour gagner plus» : l'exonération des heures supplémentaires. Cette décision pénalisera pourtant les ménages modestes … Enfin, François Hollande mettra fin à la TVA sociale avant qu'elle ait vu le jour. La TVA restera donc fixée à 19,6%.
Côté entreprises, le programme est tout aussi fourni, avec une facture de plus de 28 milliards : modulation de l'impôt sur les sociétés en fonction de la taille de l'entreprise et des bénéfices redistribués, recalibrage de la réforme de la taxe professionnelle, coupes dans les niches. Là encore, ces mesures seront intégrées dans le projet de loi de juillet 2012. Le nouveau président fera voter une loi de décentralisation à l'automne, qui impliquera de nouvelles modifications fiscales.

Commentaire CRI :

Tube de vaseline - Fran çois HollandeQue de bonnes nouvelles … et tout en même temps !
Pourtant, n’importe quelle personne ou ménage endetté sait que, pour s’en sortir, il doit d’abord diminuer les dépenses. C’est la 1ère mesure que toute personne sensée prendrait pour sauver ce qui peut encore être sauvé.
Mais non, pour dépenser moins ou pour dépenser plus, on ne sait pas encore, François Hollande va taxer plus.
La gestion socialiste dans toute sa splendeur … on avait un peu perdu l’habitude mais Super François va se charger de nous la remettre au goût du jour, comptez sur lui.
Il n’y a pas que des mauvaises nouvelles cependant car le gouvernement, qui décidemment pense à tout, étudie une mesure phare, la suppression de la TVA sur les tubes de :
Un cadeau fiscal réellement indispensable par les temps qui courent, « O tempora, o mores » et qu’on aimerait voir plus souvent !



N° 27 - Résultats des élections présidentielles 2012. François l'enfariné enfarineur, champion de la poudre aux yeux.
Publié le : 07/05/2012 - Source : image

6 mai 2012, François Hollande futur Président de la République Française

Commentaire CRI :

Aujourd’hui dimanche 6 mai 2012, François Hollande, dit "Flamby", est élu Président de la République Française. VDM



N° 26 - La percée des cercueils en carton. Pour la première fois en Franche-Comté, une agence de pompes funèbres va vendre des cercueils en carton.
Publié le : 03/05/2012 - Source : L'Est Républicain

Cercueil en carton à 100 eurosPatrick Favot, à la tête de l’Agence de Pompes Funèbres Bisontines, récemment installée rue de Belfort, n’a besoin d’aucune aide pour aller chercher dans les réserves le petit dernier de sa gamme. Un cercueil tout en carton qu’il vient d’inscrire dans son catalogue. Une véritable révolution dans le monde professionnel de la mort.
« Les avantages sont réels. Il est très léger, on peut le capitonner comme un autre cercueil ou mettre du papier crépon si l’on veut rester dans le papier. Il est écologique, ce n’est pas du bois qui sera consommé lors de l’incinération. Il peut aussi supporter des poids tout à fait importants. ».
Ajoutons le prix qui devrait tourner autour des 400 € soit environ 15 % moins cher que le moins cher des cercueils en bois sur le catalogue de cette agence. « Et encore les petites quantités font que le prix est encore élevé ».
Il a pourtant fallu du temps, avant que ce premier cercueil en carton ne soit commercialisé en Franche-Comté.
« Cela fait quatre ans que je me bats pour cela, raconte la Bisontine Chantal Thévenin, de l’association des crématistes. Il a fallu briser le lobby des agences de pompes funèbres et celui du bois également. En temps de crise, ne pas payer une somme parfois très conséquente pour des obsèques, c’est important pour beaucoup de gens. Cela n’a pas été facile de trouver une agence qui accepte de commercialiser des cercueils en carton. »
Note de CRI : à droite le modèle de base à 100 €. C'est vrai, ça fait un peu boîte à chaussures, ça manque de style mais à ce prix-là on ne va pas chicaner. Et une fois qu'on est dedans, après tout on s'en fout un peu ! Fort heureusement, Adidas et Nike ont pensé à tout, leurs logos sont faciles à reproduire !

Commentaire CRI :

D’après le site Cercueil Carton on peut-même le fabriquer soi-même par pliage et collage des différentes parties. Cela me rappelle les « travaux manuels » à l’école. Une bonne idée à soumettre à l'Éducation Nationale, toujours en quête de nouvelles réformes intelligentes. Les enfants, aujourd'hui on va fabriquer un cercueil pour Papy ... Finalement c'est plus utile et moins compliqué que des cocottes en papier. C'est Papy qui va être content !
Autre  bonne nouvelle, on trouve aussi en « nouveauté exclusive » des urnes funéraires en carton personnalisées et biodégradables. Mieux, on peut assortir son cercueil personnalisé à son urne également personnalisée ! On n’arrête pas le progrès ! Je n'ai pas osé leur demander si c'est recyclable ...
Cette passionnante recherche m’a tout naturellement conduit au « Salon de la Mort » et là, en 1ère page du site j’ai pu lire ceci, accrochez-vous c'est hallucinant : C’est avec tristesse…et avec le cœur lourd que nous avons pris la décision de reporter le deuxième Salon de la Mort ! La crise mondiale et ses répercussions économiques… La situation en Europe … La tension sociale autour des élections ... ont fait naître un climat de crainte et d’inertie… Climat qui provoque restrictions et recentrages dans beaucoup de secteurs.
Quand on vous dit que c’est LA CRISE !!! Donc, pour mourir à pas trop cher, prière d’attendre 2013 !
Astuce : on trouve un joli modèle à partir de 50 $ sur Alibaba.com. 60 unités minimum, parlez-en à vos amis, à ce prix-là ça vaut le coup ! Le bonus : Chaque article est emballé dans un carton d'exportation (je cite). Avec un peu de chance on doit aussi pouvoir réutiliser l’emballage (j'anticipe).
On vit dans un monde FORMIDABLE ! Du coup, la prochaine fois que la jolie costaricienne qui habituellement range mes courses au supermarché va me demander si je préfère des sacs ou des cartons, j'aurai une petite pensée lugubre. Remarquez, si je garde les cartons au lieu de les brûler, je peux m'en servir pour ... euh ... je plaisante ... quoi que ... croyez-moi, ça va recycler dur dans les années qui viennent.



N° 25 - Présence réussie d’Intel au Costa Rica. Le Costa Rica, 4 ème exportateur mondial de haute technologie !
Publié le : 28/04/2012 - Source : La Nación

Logo INTELIntel fête le 15ème anniversaire de son installation dans le pays. A cette occasion la contribution de la société de microprocesseurs à l’économie costaricienne a été chiffrée et elle représenterait environ 6% de la production nationale.
Intel est la principale société exportatrice du Costa Rica avec plus de 2 milliards USD annuels.
La Présidente Chinchilla, qui a participé à cette célébration, a indiqué qu’en 1997 Intel avait lancé un défi au monde et au Costa Rica. A son tour elle lui lance le défi « d’investir au Costa Rica 500 MUSD dans les 5 prochaines années». Intel a investi depuis 1997 un milliard de dollars au Costa Rica.

Commentaire CRI :

Le Costa Rica est le quatrième exportateur mondial de haute technologie, derrière les Philippines, la Malaisie et Singapour. Il s’agit principalement d’un processus de fabrication de très haut niveau de circuits intégrés et de dispositifs médicaux de type implants orthopédiques.
Intel et Hewlett Packard ne s’y sont pas trompés en y installant depuis plusieurs années des unités de production qui se distinguent par leur savoir-faire.
Ce savoir-faire est largement partagé avec les universités du Costa Rica pour adapter les professions d’ingénierie. L’institut Technologique du Costa Rica possède un des départements les plus modernes de sciences informatiques et de génie logiciel.
Le Costa Rica, ce n’est pas seulement les singes et les perroquets, c’est aussi un pays résolument tourné vers les hautes technologies.



[ Pages précédentes : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 ]

Costa Rica Immobilier


Costa Rica Immobilier | Copyright © 2011-2017