Actualités par Costa Rica Immobilier / 2006 - 2014 / "LA CRISE" ... faut gérer !!!

Le but avoué de cette page est de vous présenter ce qui va bien ici, au Costa Rica et ce qui va moins bien chez vous, en France, en Belgique, en Suisse, au Québec …Dans le but premier de contribuer à la « réinformation » qu’offrent parfois les médias alternatifs du Net. Car les medias dits « traditionnels » on cessé depuis belle lurette de vous informer.
A propos de crise, nous pensons que le déclin qui a commencé en réalité en 2007 n’est pas une crise justement mais plutôt une récession. Et une récession ça dure, ça dure … depuis 25 ans au japon par exemple. Et rien ne dit que cette recession aura une fin à moins peut-être de passer par une nécessaire et vitale mutation. Là est sans doute la clé de la nouvelle ère ...
Mais dans le moment présent, il ne s’agit pas de se lamenter mais plutôt de réagir intelligemment face à ce phénomène. Nous déplorons fortement l’inertie des politiciens, de droite comme de gauche, qui, forts des bienfaits des 30 glorieuses (1945 - 1974) n’ont pas pris la mesure des 35 - 40 dernières années. Car ils n’ont su que créer de la dette au lieu de développement. Nous disons développement et pas « croissance » (au sens keynésien du terme) car la croissance à tout va, chère aux politiciens de tout poil, n’est qu’un mythe destructeur puisqu’on vit sur une planète finie et qu’on n’en a pas de rechange. A moins bien entendu qu'on choisisse la croissance durable.
Alors plutôt que de croire en leurs vaines promesses, demain on rase gratis, nous préférons anticiper et prendre en main notre vie et notre avenir. Celui de nos enfants aussi. De l’information orientée peut-être mais de la vraie information.

  • 1945 - 1974 : les 30 glorieuses : période de forte croissance économique.
  • 1975 - 2004 : les 30 menteuses : croissance artificiellement entretenue grâce à la dette.
  • 2005 - 2034 : les 30 piteuses ? On en reparle dans quelques années …

D’ici là, on réagit et on anticipe … Coluche disait : "Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça". Oui, pour moi aussi, depuis toujours, "c'est comme ça" ! J'ai juste envie de me donner la chance qu'il en soit autrement ...


L'Actualité du jour

LaVie
n'a de sens
que d'être
vécue ...

N° 24 - Grèce : les salaires ont baissé de plus de 25% en 2011. Selon l'OCDE.
Publié le : 26/04/2012 - Source : Les Echos

La Grèce enchaînée à l'euroLes salariés du secteur privé en Grèce ont vu leurs salaires plonger de 25% l'année dernière, subissant ainsi de plein fouet l'effet de la récession dans laquelle le pays est plongé depuis plus de quatre ans, selon un rapport de l'Organisation pour la coopération et le développement économique (OCDE) publié jeudi 26 avril 2012.
Le salaire brut moyen d'un salarié à plein temps a ainsi baissé de 23,1% en 2011 et de 25,3% après prise en compte de l'inflation, lit-on dans ce rapport.
En moyenne, le salaire net est retombé à 12.530 euros par an en Grèce, soit moins de la moitié de ce qu'il est en Allemagne. Ce chiffre est également inférieur au salaire net moyen au Portugal, autre pays de la zone euro en difficulté.

Commentaire CRI :

2 grecs dansant le sirtakiHabituons-nous dès maintenant à voir de tels titres dans les journaux. Après la Grèce à qui le tour ? Au Portugal, à l’Espagne, à l’Italie ? La France ? Sans aucun doute ! Car quand on subit des solutions globales (monnaie unique, mondialisme, gouvernement unique de Bruxelles …) en cas de souci majeur dans un endroit, aussitôt le mal s’étend partout.
Une voie d’eau dans un bateau, généralement ce n’est pas si grave … à condition bien sûr que les compartiments étanches soient bien fermés et verrouillés. Mais quand tout est ouvert et qu’en plus le bateau est gouverné à distance par une armée de bureaucrates sourds et aveugles alors que le capitaine est aux abonnés absents, il faut s’attendre au pire.
Soyez rassurés, le pire est à venir !



N° 23 - FRANCE / Résultat du 1er tour des élections présidentielles 2012. Projection du samedi 21 avril 2012.
Publié le : 22/04/2012 - Source : Les Actualités par CRI

Flamby Hollande Urne de vote en France Naboléon empereur

 

Commentaire CRI :

Ils sont tous fous !!! Par Albert EinsteinSamedi 21 avril 2012 : La France va voter demain ... La France va perdre !
Inutile d'aller voter dans 15 jours, les jeux sont faits ...
Rideau !

+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

Dimanche 22 avril 2012 : pas de surprise, tout s'est déroulé comme prévu hier.
Si l'on additionne les voix de Hollande, Sarkozy, Mélenchon et Bayrou, globalement on arrive à 75 %.
Soit les ¾ des français inscrits ayant voté qui sont d'accord pour maintenir le système en place depuis près d'une quarantaine d'années. Beau changement en effet !

J'écoute en ce moment les discours des « vainqueurs ». Assurément, la grande gagnante, comme toujours, c'est clairement la DÉMAGOGIE. Je n’arrive pas à comprendre que les français soient naïfs à ce point … il doit y avoir un truc …

D’un autre côté, nous, ici au Costa Rica, devrions être contents. Car que ce soit Hollande ou Sarkozy, le flot d’expatriés va continuer à grossir, c’est bon pour les affaires. Mais très franchement nous préfèrerions voir une immigration volontaire, naturelle, de gens qui ont intrinsèquement la soif de bouger vers un ailleurs perçu, à tort ou à raison, comme meilleur. Mais l’exode des forces vives de la France, immigration quasi involontaire, va inexorablement se poursuivre, c’est un fait certain. De notre ailleurs, nous sommes déjà prêts !



N° 22 - Costa Rica / France : Retrait du Costa Rica de la liste noire.
Publié le : 20/04/2012 - Source : La Nación

Le Gouvernement français a publié un décret qui officialise la sortie du Costa Rica de la liste noire française des États et territoires non-coopératifs en matière de transparence fiscale. Ce retrait permettra au Costa Rica d’attirer plus d’investissements français et d’éviter aux entreprises françaises des pénalités.

Commentaire CRI :

Costa Rica Paradis Fiscal - Liasse de billets de 100 $Très bonne nouvelle pour le futur. A noter cependant que le Costa Rica n’a rien d’un paradis fiscal. Un seul exemple, les structures bancaires relatives aux zones offshores traditionnelles ne sont pas en place ici au Costa Rica. A l’inverse de notre voisin le Panama notamment. Et nous payons une TVA sur la consommation (IVI 13 %), des impôts sur le revenu, sur le bénéfice des sociétés …
Pour le citoyen ordinaire, les barèmes d’imposition au Costa Rica sont bien plus favorables qu’en Europe, rien de plus. Sur certains produits d’importation par contre, les droits de douanes sont parfois élevés. Ce qui permet au Costa Rica de financer l’État sans exagérer l’impôt. C’est plus juste au final, car ceux qui consomment (ceux qui ont de l’argent à priori) paient en conséquence.
Par ailleurs, il semble que les pays à forte pression fiscale considèrent unilatéralement que les pays plus modérés en la matière sont des paradis fiscaux. Autrement  dit, tout ce qui n’est pas « enfer fiscal » est « paradis fiscal ». Très réducteur !
Étonnement, échappent aux listes noires ou grises les véritables paradis fiscaux que sont … Peu importe, ce n’est pas le sujet. Tout est question de point de vue finalement. On ne retiendra donc que la bonne nouvelle !



N° 21 - Près de la moitié des locataires a du mal à payer son loyer. Aïe ! Aïe ! Aïe !
Publié le : 19/04/2012 - Source : Boursorama

Les poches vides ...(Relaxnews) - 46% des Français, qui sont locataires de leur logement, avouent rencontrer des difficultés pour régler le loyer, révèle le nouveau baromètre Sofinscope, ce jeudi 19 avril 2012. En moyenne, ces derniers doivent consacrer près de 520 € (hors charges) pour se loger. Un taux d'effort supérieur à celui des propriétaires. 35% des revenus des locataires sont en effet dédiés au logement, contre 15% pour les propriétaires.

A l'heure où le pouvoir d'achat est au cœur des préoccupations des Français, le logement s'impose toujours comme le principal fardeau pesant sur le budget des Français. Locataires et propriétaires confondus, la dépense mensuelle s'élève en moyenne à 616 €, soit 23% du revenu des Français. En détails, les locataires doivent consacrer près de 520 € pour se loger et les propriétaires 780 € pour rembourser leur emprunt immobilier.

Ces dépenses élevées ne sont pas sans conséquence sur la vie des consommateurs. Pour 66% de locataires et 38% de propriétaires, elles ont un impact direct sur le budget consacré aux loisirs. Plus inquiétant, la lourde charge du logement pèse sur les dépenses de santé, pour 56% des locataires et 47% des propriétaires.

Ce baromètre Sofinscope a été réalisé par OpinionWay, auprès d'un échantillon de 973 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, interrogés du 6 au 7 avril 2012.

Commentaire CRI :

CAF et allocation logementD’un côté l’immobilier va se ramasser, c’est sûr. Sale temps donc pour les vendeurs donc mais beau temps pour les acheteurs. Dont ceux qui souhaitent investir dans l’immobilier locatif. On peut du moins le penser ...
D’un autre côté, si plus en plus de français (ailleurs qu’en France c’est la même chose) peinent à payer leur loyer, faire du locatif à l’heure actuelle n’est pas très judicieux. C’est le moins qu’on puisse dire. A moins de donner dans le social car là au moins le bailleur a l’assurance d’être payé, en partie ou intégralement, par la CAF et autres prestataires sociaux. Super bon plan à priori mais (très) limité dans le temps. Car les "assistés" augmentent au rythme où les "assistants" diminuent. En comptant bien, on se rend compte que les "assistés" augmentent même bien plus rapidement que l'autre catégorie. Et que se passera-t-il quand on comptera 5 assistés pour 1 assistant ? Et bien je vais vous l'dire. Cela fera 6 pauvres d'un coup !
Côté pile ou côté face, pas vraiment matière à se réjouir. Il va falloir inventer autre chose pour assurer ses vieux jours … Compter sur ses enfants ? Je plaisante ! Vous avez une meilleure idée ?



N° 20 - Réforme fiscale : Sérieux coup de frein ! Une belle leçon de politique ...
Publié le : 15/04/2012 - Source : Ensemble de la presse du Costa Rica, 11 et 12 avril 2012

Paradis fiscal - Globe terrestre et tas d'or La Sala IV (Chambre Constitutionnelle) a mis un coup d’arrêt à la procédure législative concernant le plan fiscal pour vice de forme. Selon elle, la prolongation de la période de discussions du projet au sein de la commission spéciale et la non-publication au journal officiel de la version modifiée du texte, ont rendu la procédure illégale. Cette décision de la « Sala IV » oblige les députés à reprendre depuis le début le travail législatif. Face à cette nouvelle situation qui menace sérieusement la viabilité du projet, le Gouvernement a décidé d’attendre le texte exact de l’arrêté avant de faire connaître ses nouvelles dispositions et éventuellement un « plan B ».

Commentaire CRI :

Voici une brève qui illustre à merveille toute l’intelligence du Costa Rica.
Depuis quelques années, plusieurs pays, dont la France (qui a même envoyé ses limiers de Bercy former les fonctionnaires locaux du fisc) et l’OCDE sont venus sur place expliquer au Costa Rica qu’il ne levait pas assez d’impôts auprès de ses citoyens et résidents. Cf. l’affaire dite « le Costa Rica est un paradis fiscal », on l’inscrit donc sur la « liste noire de l’OCDE ». En effet, on comprend bien qu’il est difficilement supportable pour des « grands pays » qui écrasent d’impôts et taxes leurs populations de constater que des plus petits qu’eux ne suivent pas la même voie. Et s’en sortent ! Toutes proportions gardées bien entendu.
Cet article nous expose toute l’habileté des politiciens locaux passés maîtres dans l’art subtil de faire du surplace tout en donnant l’impression d’avancer en reculant.
Un vice-roi quelque part en Amérique Latine disait autrefois « pour gouverner dans cette région, il faut faire peu et SURTOUT, le faire lentement ».

Nous sommes heureux de constater que, par ici, la sagesse ancestrale ne se perd pas.



[ Pages précédentes : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 ]

Costa Rica Immobilier


Costa Rica Immobilier | Copyright © 2011-2017