Mon Costa Rica à moi ... Vivre au Costa Rica ... BLOG Costa Rica ...

Grenouille transat BLOGPersonnellement cela ne m’intéresse pas du tout de vous parler du Costa Rica.
Comme s'il n'y avait qu'un seul Costa Rica ...

Surtout, d'autres que moi font cela bien mieux.
Voyez par exemple Wikipedia, le bon vieux Routard, le Petit Futé et autres Lonely Planet.

Ce dont j’ai envie, c'est plutôt de vous parler de MON COSTA RICA à MOI.
Celui que moi-même et ma famille vivons au jour le jour, a lo largo de la manera (chemin faisant), con el tiempo (au fil du temps).
Pays parfois merveilleux, souvent quand on y pense, d'autres fois horripilant, un peu comme la vie en général. En un peu mieux ...
Je vais essayer de vous le présenter, sans prétention, façon BLOG.

Pas de stress, on écrira au fils du temps, quand nous aurons le temps ... Pura Vida ...

@ bientôt,


L'Actualité du jour

Vamos ...
... a la playa !
Back to ...
... Tamarindo !!!

N° 57 - 23/12/2014 - Décembre 2014 : du Costa Rica en Russie ...

Une pensée particulière en cette période de Noël 2014 pour mes 2 « nouveaux » enfants récemment envolés vers la courageuse Russie pour un stage prolongé.
La Russie, pays ami s'il en est, si injustement (et stupidement) maltraité actuellement.
Alors, en attendant que la roue tourne :

- Anna, reste toujours aussi jolie et ne grandis pas trop vite.
- Ivan, tiens bon la barre et le CAP comme un bon et solide marin russo-breton que tu es !

@ plus tard …

Anna en Russie - Décembre 2014

Ivan en Russie - Décembre 2014


N° 56 - 21/12/2014 - Je décide de ... me mettre en vacances ... @ trop bientôt ...

Les fous, les marginaux, les rebelles, les anticonformistes, les dissidents … Tous ceux qui voient les choses différemment, qui ne respectent pas les règles. Vous pouvez les admirer, ou les désapprouver, les glorifier, ou les dénigrer. Mais vous ne pouvez pas les ignorer.
Car ils changent les choses. Ils inventent, ils imaginent, ils explorent. Ils créent, ils inspirent. Ils font avancer l’humanité. Là où certains ne voient que folie, nous voyons du génie. Car seuls ceux qui sont assez fous pour penser qu’ils peuvent changer le monde, y parviennent. 


Jack Kerouac, Sur la route, 1951

 

Ne plus rien foutre par Faujour


N° 55 - 25/10/2014 - Interview de Jean-Marc Calvet, peintre français installé à Granada / Nicaragua.

Jean-Marc : « J’ai posé le flingue et j’ai pris un pinceau » … Suite @ venir …

Jean-Marc Calvet et Stéphane (Costa Rica Immobilier) à Granada / Nicaragua - Octobre 2014

Jean-Marc Calvet peintre français installé à Granada / Nicaragua - Octobre 2014


N° 54 - 21/09/2014 - Travaux de la ferme ... la suite en images.

Coupe de bois au Costa Rica

C'est très loin d'être fini ... Après avoir découpé des gros blocs à la tronçonneuse, il faut leur donner approximativement la forme souhaitée, une poutre dans le cas présent ... Remarquez les "chaussures de sécurité" de l'opérateur à gauche. A sa décharge, il est vrai qu'au Costa Rica on s'en remet le plus souvent à Dios pour à peu près tout. Ainsi, à 99.99 %, quand la poutre chutera malencontreusement, elle tombera à côté des pieds chaussés de tongs. C'est cela la magie du Costa Rica ! Pour les 0.01 % restants, c'est que Dios l'aura voulu ...
 

Costa Rica - Enfants et chiens jouent dans la sciure de bois

... et tout ça pour que, au final, l'enfant et le chien s'amusent dans la sciure ! L'enfant (3 ans ½) joue avec une machette qui traînait par là. Et pourtant, la plupart du temps, lui et le chien seront encore en bonne santé à la fin de la journée. Même remarque que précédemment à propos de Dios. Pura Vida !


N° 53 - 17/09/2014 - Travaux de la ferme (finca) au Costa Rica.

Cet après-midi, comme on ne savait pas quoi faire, on s’est mis à couper des arbres  ;-))
 

Costa Rica - L'arbre est tombé chez le voisin

Le premier arbre (melina) a eu la bonne idée de tomber chez le voisin. Ledit voisin ne s'en est pas rendu compte mais nous si. Il le fallait bien, ne serait-ce que pour récupérer notre arbre. Observez la longueur de la lame de la tronçonneuse. La vôtre en comparaison ressemble à un jouet d'enfant, non ?
 

Préparation de l'attelage des boeufs, Costa Rica

Mon fidèle Jabel (indian legítimo), à l'arrière, observe la scène ... son surnom : « mata-pato ». 
 

Boeufs au travail, Costa Rica

William et ses bœufs, en plein effort ... son surnom : « William-guapo », sans doute en opposition à son voisin dit « William-feo ». Au Costa Rica, dans les campagnes, la plupart des gens ont un surnom (apodo). Souvent (mais pas toujours) vous en saurez beaucoup sur la persone en connaissant son surnom.


[ Pages précédentes : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 ]

Costa Rica Immobilier


Costa Rica Immobilier | Copyright © 2011-2019